Rouler sous la pluie, comment faire ?

Par temps de pluie, il faut être plus vigilant que d’habitude, en particulier avant de prendre la route. Il y aura plusieurs facteurs à prendre en compte et vous pourrez rouler sous la pluie sans aucun souci !

Avant de prendre la route

La première chose à faire avant de prendre la route est de vérifier que tout est en état de marche.

Les pneus doivent être en bon état et pas trop usés. Si les rainures font plus de 2 mm, vous êtes bon !

Vérifiez que tous les équipements de votre voiture soient propres. Des essuie-glaces sales pourront encore plus vous obstruer la vue. De la même manière, des pneus avec de la boue risquent de moins adhérer à la route s’il pleut.

Enfin, regardez vos feux de brouillard et vos feux de croisement. S’ils n’ont aucun défaut majeur et qu’ils s’allument, cela pourrait vous venir en aide. La pluie réduit souvent votre visibilité et rendra votre environnement plus sombre.

Ce à quoi il faut faire attention lors de votre conduite

Bien sûr, il existe des règles de conduite pour votre sécurité lorsqu’il pleut au même titre que lorsque vous roulez en hiver avec un peu de neige.

Pour conserver une bonne visibilité, laissez vos essuie-glaces en marche, cela vous évitera de devoir regarder entre les gouttes pour avoir un bon panoramique de la route. La visibilité est bien sûr très importante lorsque l’on conduit et en particulier par temps de pluie puisqu’elle est très facilement obstruée. Si vous avez une fonction de désembuage, utilisez-là aussi !

Il faut aussi faire attention à la visibilité du point de vue des autres. Vos feux de croisement devraient être suffisants dans la plupart des situations. En plus de cela, pensez aussi aux autres utilisateurs de la route puisqu’eux aussi peuvent avoir des incidents. Respectez les limites de vitesses imposées et la distance de sécurité de 3 secondes. Le principal est de pouvoir anticiper !

Dernier petit conseil, vérifiez l’état de la route. Du bitume mal entretenu réduira l’adhésion de vos pneus à la route et pourrait vous forcer à être bien plus vigilant. Vous aurez peut-être un itinéraire un peu plus long à prendre qu’à votre habitude.

Attention à l’aquaplaning !

Qu’est-ce que l’aquaplaning ? C’est un phénomène qui se passe lorsqu’il pleut et que vos pneus perdent leur adhérence à la route. L’eau s’est suffisamment infiltrée dans les interstices pour que votre roue soit comme lisse et peut vous faire perdre le contrôle du véhicule.

Pour remédier à ce problème, ce n’est pas très compliqué. Il faudra reprendre un des conseils dit plus haut, c’est-à-dire vérifier que votre pneu n’est pas trop usé en première mesure. Ensuite, ce n’est qu’une question d’attention, ne roulez pas trop vite (respectez la limite de vitesse : 110km/h en autoroute, 100km/h en voie express et 80km/h en nationale) et faites attention aux cuvettes puisque l’accumulation d’eau y sera sûrement importante.

Ce qu’il ne faut pas faire, c’est appuyer sur vos freins très fort puisque cela risque de rendre votre véhicule encore plus difficile à contrôler. Suivez plutôt la méthode calme du paragraphe précédent.

Les équipements utiles pour rouler sous la pluie

Vous n’avez sûrement pas une voiture amphibie comme le Président Américain Lyndon B. Johnson et il est donc conseillé d’équiper votre voiture correctement pour la pluie.

La pluie amène souvent son amie la boue avec elle. Les pare-boue sont donc indispensables. Cette petite pièce qui se place sur la roue pourrait devenir votre meilleure amie contre la salissure de vos pneus. Petit intérêt supplémentaire, ils protègent en fait de toutes les petites projections comme le gravier ou le sable qui pourraient venir endommager votre véhicule sur le long terme. Pour le coup, ils sont presque indispensables, mais surtout lorsqu’il pleut.

Ensuite, si vous en avez vraiment besoin, il existe des pneus spécialisés pour la pluie. Ils possèdent une meilleure adhérence, une meilleure traction, une meilleure évacuation de l’eau et limite les décrochages dans les virages. Bref, tout ce qui est utile pour rouler sur du bitume mouillé. Si vous avez les moyens d’avoir plusieurs sets de pneus, il est vraiment très intéressant de se procurer des pneus pluie en plus des pneus été (pour la conduite en environnement normal).

Pour terminer, la bâche de voiture. Une fois arrivé à votre destination, n’oubliez pas de protéger votre voiture comme elle vous a protégé en le recouvrant. Cela vous permettra de réduire la détérioration liée aux éléments naturels aussi bien la pluie (notre sujet ici) que du vent ou des déjections des animaux.

Nous vous souhaitons une excellente location avec OuiCar, n’oubliez pas de chanter Singing in the rain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.