Comment préparer votre voiture à l’hiver

Ça y est nous sommes passés à l’heure d’hiver. Il nous reste maintenant à subir cette période (trop) longue et (trop) froide. Vos réflexes annuels reviennent : on prépare bonnet, écharpe et gants, on sort le manteau du placard, et ces dames investissent dans une nouvelle paire de bottes fourrées. Vous voilà maintenant prêts à affronter le grand froid si redouté.

Et votre voiture alors ? Que faire pour qu’elle ne soit pas transie le soir venu ? Et surtout, comment éviter de rester bloqué dans la neige ? Ou que ce sort peu enviable arrive à un(e) pauvre locataire, à qui vous aurez loué votre voiture sur OuiCar?

1. Les vérifications élémentaires

Mieux vaut prévenir que guérir… et bien avec votre voiture, c’est pareil !

Il convient tout d’abord de vous équiper de liquide lave-glace résistant aux basses températures afin de mieux dégeler et nettoyer votre pare-brise en cas de besoin.

Veillez ensuite à ce que toutes les parties en caoutchouc soient protégées. Pour cela vous pouvez appliquer un lubrifiant au silicone en bombe pour éviter que du sel ne s’y fixe. Appliquez-en également sur vos joints de portière, cela évitera qu’ils restent collés par le froid et se déchirent quand vous ouvrirez votre voiture. Vous éviterez également qu’ils se dessèchent, ce qui prolongera leur durée de vie. Faites par contre attention à ne pas en appliquer sur la carrosserie de votre voiture: le silicone amplifie l’effet des UV et dégrade donc prématurément les peintures.

Autre action préventive dont vous vous féliciterez au coeur de l’hiver: lubrifier vos serrures, là encore pour éviter qu’elles ne se bloquent à cause du froid et vous empêchent d’ouvrir votre voiture quand vous partirez au travail le matin.

Il ne faut pas non plus négliger votre batterie, qui est bien plus sollicitée en hiver. Il serait prudent de la recharger et de bichonner ses bornes grâce à une brosse métallique et de la graisse. Vérifiez aussi votre niveau d’huile, contrôlez le niveau de votre liquide de refroidissement, ajoutez-y de l’antigel et assurez-vous que le dégivrage de votre pare brise fonctionne correctement.

Enfin, prenez soin de votre pare-brise. La visibilité baisse en hiver, maximisez vos chances d’y voir clair en le nettoyant. Si votre véhicule passe la nuit dehors, relevez vos essuie-glace, et recouvrez le pare-brise d’un drap (pas de carton surtout).

Wednesday, Feb. 2, 2011 in Chicago. (AP Photo/Kiichiro Sato)

2. Les pneumatiques

On nous parle des pneus hiver chaque année quand les températures commencent à baisser. Mais qu’est-ce qui distingue un pneu hiver d’un pneu classique ? Ses rainures bien sûr ! Elles sont plus fines, plus nombreuses et permettent ainsi d’adhérer de façon optimale à la neige et aux sols froids. Dans l’idéal il faut ainsi équiper votre voiture de 4 pneus hiver pour une meilleure tenue de route.

Il est également préférable d’augmenter la pression de vos pneus car plus la température est basse plus la pression diminue. Il est donc conseillé, surtout en cas de long trajet, d’ajouter 0.2 bars de pression par rapport à la pression recommandée pour votre véhicule.

Cependant, comme leur nom l’indique, ces pneus sont faits pour l’hiver ! Ainsi, si vous ne voulez pas qu’ils s’abîment et perdent en efficacité, pensez à les retirer dès que la température passe les 15°C.

3. Les chaînes ou chaussettes à neige

Lorsqu’il s’agit de rouler sur les routes enneigées, vous connaissez certainement les chaînes, qui se fixent sur les pneus. Mais vous ignorez peut être l’existence des chaussettes à neige. Comme leur nom l’indique il s’agit bel et bien de chaussettes, qui s’enfilent très facilement sur le pneu et qui, par la particularité du textile et du tissage, renforcent l’adhérence à la route. La performance des chaussettes est la même que celles des chaînes sur neige fraîche, mais sur neige compacte ou verglas ces dernières adhèrent mieux. Attention, gardez bien en mémoire que vous ne pouvez pas rouler à plus de 50km/h avec des chaînes ou des chaussettes et que l’utilisation des chaînes, elle, est interdite sur route non enneigée.

En somme, l’entrée dans l’hiver demande une vraie préparation autant pour vous que pour votre véhicule, il est donc essentiel de procéder aux vérifications nécessaires mais également de vous doter du matériel adapté à votre type de pneu. Nous voudrions éviter que votre voiture termine ainsi :

GifNeige

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.